Témoignage de Chystelle FERNANDEZ de l’agence « 2 Mains de Plus »

Chrystelle FERNANDEZ (à droite) lors de son entretien avec Karine MAZUÉ (Sud-Ouest Emploi)

Le témoignage de Chrystelle nous a permis de découvrir ou de re-découvrir un métier qui donne du sens à la vie mais qui est bien souvent dévalorisé. Nous oublions souvent que ce métier est essentiel pour créer du lien social, assurer le confort des personnes âgées et favoriser la qualité de vie.

Espace Emploi : Pouvez-vous présenter l’agence « 2 Mains de Plus » ?
Chrystelle Fernandez : Je suis aide-soignante de métier et j’ai eu l’occasion d’exercer mon métier dans différents univers professionnels : hôpitaux (en service, au bloc opératoire, en chirurgie…) mais aussi en en EHPAD et à domicile. C’est un métier complet qui m’a toujours passionné. En 2009, j’ai décidé de créer une structure pour me mettre au service des givordins. L’agence s’est très rapidement développée et j’ai dû recruter pour faire face à la demande. Depuis 2009, nous sommes une équipe de 10 salariés.

EE : Pour qui travaillez-vous ?
CF : Nos bénéficiaires sont principalement des personnes âgées dépendantes (environ 80%) mais aussi des actifs qui recherchent des prestations de service du type ménage ou repassage pour se faciliter la vie.

EE : Comment est organisée votre équipe ?
CF : D’abord, j’ai souhaité une entreprise à taille humaine qui reste avant tout familiale. Nous sommes une petite équipe qui réalise un vrai travail de proximité. Nous privilégions le dialogue, l’écoute et l’entraide entre nous. Tout se dit, se discute, se décide ensemble. Notre valeur commune est de créer un lien durable avec nos bénéficiaires car nous privilégions la qualité du suivi. Pour nous, il est essentiel de bien connaître les besoins des personnes chez qui nous intervenons pour leur permettre de vivre chez elles en toute sérénité.

EE : Fidélisez-vous votre personnel ?
CF : C’est ma raison de vivre ! Le turn-over tue le métier et lui donne une mauvaise image alors que c’est un beau métier… Un vrai métier humaniste ! Les bénéficiaires n’apprécient pas de changer d’interlocuteur régulièrement. Ils apprécient bien davantage de créer un lien étroit avec un professionnel de confiance, une personne qui va apprendre à les connaître, à repérer ce qu’ils aiment, à anticiper leurs demandes, à avoir de belles intentions pour eux… Bref, c’est un métier de relations humaines au-delà même des tâches ménagères et des aides à apporter.

EE : Quelle est votre zone géographique d’intervention ?
CF : Nous avons des bénéficiaires principalement sur Givors et sur une zone de 15 km alentours. Il est vraiment conseillé d’avoir le permis et un véhicule pour faciliter les déplacements.

EE : Comment vous faites-vous connaître ?
CF : Nous sommes assez bien connus sur le territoire car l’agence existe depuis presque 10 ans maintenant. Le bouche à oreille fonctionne bien notamment grâce à la qualité et au sérieux de notre travail. Nous venons de déménager et sommes désormais installés au 9 rue Victor Hugo à Givors. Notre agence est très visible.

EE : Comment recrutez-vous votre personnel ?
CF : Je recrute surtout des personnes volontaires, motivées, qui ont envie de s’investir et qui croient dans ce métier. Nous sommes capables de prendre la charge la formation d’un candidat qui n’aurait pas ou peu d’expérience. Je travaille également beaucoup avec les écoles car je crois qu’il est important d’être en lien avec les jeunes générations qui se forment à ce métier. Je participe à des formations ou des jurys et j’aime transmettre les valeurs de notre secteur d’activité. À mon avis, il est grand temps de changer l’image de ce métier, de lui redonner quelques lettres de noblesse et d’arrêter de le décrier ! C’est un métier très digne car nous sommes au plus près de l’autre, de celui qui a en besoin, et cela représente de grandes qualités de cœur comme la bienveillance, l’empathie, la générosité, la patience et le courage.

Vous souhaitez rejoindre l’équipe de Chrystelle, contactez-la au 04 37 41 03 19